CALENDRIER CODEP 57

LE BLOCAGE RAPIDE

L’ouverture d’un blocage rapide est d’environ 2 mm c'est-à-dire que la dimension  “C“ (Fig. 4) varie entre la position ouverte et fermée de la manette.

1) Broche ; 2) Levier cambré à canne ; 3) Chapeau ; 4) Rondelle frein ; 5) Écrou borgne ; 6) Ressort ; 7) Écrou à ailettes.

LE RÉGLAGE 

1)     Vérifier le bon réglage des pattes de cadre ; la cote A doit être supérieure d’1 mm à la cote B (Fig. 4)

2)     Monter la roue sur la bicyclette.

3)     Maintenir la manette à 45 ° de sa position fermée, c'est-à-dire à mi-chemin entre sa position dans le prolongement de l’axe de roue et sa position fermée (Fig. 6)

4)     Visser à fond l’écrou de réglage (sens des aiguilles d’une montre).

5)     Une poussée de la paume de la main doit suffire à assurer la position perpendiculaire à l’axe de la roue de la manette, et le serrage correct de la roue. 

N.B. Il faut banner le serrage à coup de pied ou au marteau. Si le serrage vous parait excessif ou insuffisant un léger dévissage ou serrage de l’écrou suffit à un serrage optimum de la roue.

LE PLACEMENT DU BLOCAGE

Voir la page chaine qui stipule pourquoi elle est à droite du vélo. La place à gauche du vélo étant acquise, c’est pour un souci pratique que  la manette  de blocage doit être montée du côté opposé au dérailleur donc du côté gauche de la bicyclette. Cette remarque s’applique aussi à la roue avant.

Il faut éviter d’orienter le blocage de telle façon qu’en position fermée la manette puisse entrer en contact avec une partie quelconque du cadre. Ainsi les positions 3 (Fig. 7 et 8) doivent être déconseillées.

D’autres positions, telles les positions 2 sont à proscrire. Elles peuvent être dangereuses.

Les positions 1 sont recommandées.