CALENDRIER CODEP 57

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
2
3
4
5
6
9
10
11
12
15
16
17
18
22
23
24
26
27
29
30
31

MONTER UNE ROUE

 

Quand on construit une roue à partir de ses divers éléments, l’opération se fait en deux temps :

- Assemblage des éléments

- Finition de la roue : centrage latéral(symétrie et voilage), concentricité(saut).

Les roues trouvées dans le commerce sont montées par des machines automatiques, ou ces opérations se font simultanément ou tout comme, telle est la cadence de fabrication.

La plupart des cyclotouristes avertis utilisent des roues montées à la main, adaptées à la morphologie du propriétaire et à l’utilisation envisagée de la paire de roues (voyage itinérant, cyclo-camping, brevets et randonnées, roue pour tandem,….).

Pour monter une roue, il faudra donc considérer la variation des pièces suivantes :

-      Type et diamètre de la jante

-      Type et marque du moyeu

-      Diamètre et longueur des rayons, fonction de leur croisement et de leur montage, ainsi que des éléments précédents.

 

L’ASSEMBLER

CONSEIL PRELIMINAIRES :

- Utiliser les longueurs de rayon en rapport avec le diabète de la joue de moyeu et de la jante ainsi que de sa forme.

- Employer des rayons plus courts du côté de la roue libre.

- Graisser avant le montage, les parkings et les rayons.

- Opérer en cours de montage, les différents rayons de référence (couleur, chiffre).

Enfiler : c'est mettre dans la joue du moyeu.

Positionner : c’est mettre dans les trous de Jante.

Fixer : c'est mettre l’écrou  sur le rayon.

Attention sur certain moyeu les perçages pour les rayons sont fraisés un sur deux. La fraisure est destinée au coude du rayon, et non comme on le pense souvent à la tête de rayon.

MÉTHODE :

Étape 1 :

- Prendre le moyeu. Enfiler neuf rayons dans le flasque, tête à l'extérieur du moyeu en sautant un personnage à chaque fois.

- Saisir un rayon, le positionner sur la jante et le fixer à l'aide de son écrou dans le trou situé immédiatement à côté du perçage prévu pour la valve.

- Comptez trois trous pour rayon sur la jante à partir du rayon mis en place, positionner, fixer le rayon suivant dans le quatrième trou, sans croiser le premier.

- Continuer de proche en proche pour les sept rayons suivants.

Étape 2 :

- Enfiler neuf rayons dans les trous libres du même flasque (tête à l’intérieur.)

- Veiller à ce que le premier rayon positionné lors du montage de la première étape soit sensiblement parallèle à la mise de perçage du trou de la valve. On y arrivera facilement en faisant pivoter le moyeu par rapport à son axe, la jante restant fixe.

- Prendre un rayon, lui faire croiser les autres rayons de manière à ce qu'il passe deux fois au-dessus de votre première étape et une fois au-dessous.

- Fixer le rayon dans le trou central de chaque groupe de trois trous laissés libres, et ainsi de suite.

Étape 3 :

- Retourner la route.

- Votre première et deuxième étape terminée prenait une petite règle ou un rayon et placez-le au sommet du plus petit triangle fait par deux rayons déjà fixés. En situant ce rayon dans un plan passant par l'axe du moyeu, celui-ci vous indique le trou par lequel vous commencerez la troisième étape.

- Enfiler neuf rayons, un trou sur deux, la tête à l'extérieur.

- Choisissez un de ces rayons, sur la flasque 1, repérer le rayon le plus proche de celui-ci et ayant sa tête à l’intérieur.(La petite reine peut-être encore utile).

- Chercher les positionner parallèlement. Si les rayons sont la bonne longueur, il n'y a qu'une position possible, entre deux rayons.

- Procédé de même pour les autres rayons.

Étape 4 :

- enfiler les rayons dans les personnages disponibles (tête à l’'intérieur).

- Comme pour la deuxième étape, prendre un rayon et commencer votre croisement à trois de manière à le faire passer deux fois en dessous et une fois au-dessus.

- Positionner fixer vos rayons dans les trous de jante disponibles.

Le montage de votre terminée. Il vous assure une pension minimum de chaque rayon avant de faire le réglage et le central de celle-ci.

LA REGLER

LES DEFAUTS DE LA ROUE

 

L’assemblage de ces éléments fait manuellement, il faut centrer la roue. On pourra également faire cette opération après de nombreux kilomètres, lors d’une remise en état.

Le centrage : la jante doit se trouver centrée, dans une position symétrique par rapport à l’empattement du moyeu. Dans le cas contraire, il faut desserer (ou retendre) tous les rayons du même côté de la roue et inversement pour l’autre côté.

Le voile : c’est un déport latéral et ponctuel de la jante dû à la tension des rayons. Si un rayon est plus tendu que ses voisins, il attire la jante à lui, il faudra détendre ou retendre les deux rayons situés de part et d’autre de celui-ci. S’il n’est pas assez tendu, la déformation est inverse et le remède est le contraire du cas précédent.

Le saut : c’est un défaut de concentricité. Le centre de la circonférence déterminée par la jante ne coïncide pas avec l’axe du moyeu. La roue tourne comme « une patate ». Ceci provient également d’une tension inégale des rayons, mais, cette fois, plusieurs rayons consécutifs sont surtendus Pour y remédier, détendre tous les rayons (1 à droite et 1 à gauche) sur une portion de la roue et retendre ceux diamétralement opposés. On s’en doute, cette opération n’est pas simple.

Dans tous les cas, quand je dis « détendre un rayon », il ne s’agit pas de le rendre flottant, mais de desserrer légèrement l’écrou de tension. Il en est de même pour « tendre un rayon », sachant que dans une roue bien rayonnée tous les rayons sont tendus de la même façon (leur contrainte est alors la même).

Pour finir la roue, on travaille alternativement le voile et le saut. Mais chaque opération de dévoilage contrarie le saut, puis le centrage et inversement. Rayonner une roue est une affaire de patience et de pratique, car tout n’est pas de détendre un rayon, mais encore faut-il que ce soit le bon et de la bonne quantité !

ÉLÉMENTS PRATIQUES VOUS PERMETTANT (NORMALEMENT) DE MENER À BIEN CETTE OPÉRATION

Opération 1 : vérifier le centrage de la jante -/- au moyen d’un réglet.

Opération 2 : vérifier le voile à l’aide des deux palpeurs de cotés, montés sur un centreur de roue.

Opération 3 : vérifier le saut à l’aide du palpeur supérieur.

COMMENT REMÉDIER À UN DÉFAUT DE CENTRAGE ?

Il faut tendre tous les rayons du côté de la plus grande distance. Chaque rayon est tendu également, soit 1/2tour de clé, 1 tour de clé selon l’excentricité de proche en proche on rétabli le centrage.

COMMENT REMÉDIER AU VOILE ?

Repérer la zone voilée, la délimiter à la craie. Il faut détendre les rayons du côté de la bosse, et , les détendre du côté du creux. Mais, il faut détendre et tendre plus au centre de la bosse qu’aux extrémités.

COMMENT REMÉDIER AU SAUT ?

 

 

Il  faut détendre tous les rayons (des deux côtés) frisant vis-à-vis de la bosse et tendre tous les rayons (des deux côtés) sur la bosse. En tendant plus au centre qu’aux extrémités comme pour le voile, mais le tour de clé renvoie la bosse de 0,8 mm.

Note : si la roue est trop voilée, il faut commencer par corriger le voile, puis le centrage et le saut.

De plus il est souvent nécessaire de revenir à l’une ou l’autre des opérations, après finition d’une des opérations.