CALENDRIER CODEP 57

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
2
3
4
5
6
9
10
11
12
15
16
17
18
22
23
24
26
27
29
30
31

LA GRENOUILLE ROUSSE     

 

DESCRIPTION

Son corps est trapu et ses pattes robustes, sa peau est habituellement granuleuse mais lisse en période de reproduction. Sa tête est large à museau arrondie, sa pupille horizontale. Au printemps les mâles ont la gorge bleutée. Longueur totale : 10 cm, les mâles étant plus petits que les femelles 6 cm. Les grenouilles ont des pattes arrière plus longues et plus musclées que celles des crapauds, ce qui leur permet de faire de grands sauts. Elles sont également bien adaptées à la vie aquatique: les doigts des pattes arrière sont reliés par une membrane qui facilite la nage. La peau des grenouilles, contrairement à celle des crapauds, est lisse et sans verrue. Leurs grands yeux globuleux leur permettent de voir dans toutes les directions. 

Les grenouilles possèdent une langue gluante qui leur permet d'attraper efficacement les petits animaux dont elles se nourrissent: insectes, araignées, escargots, limaces et vers de terre. Certaines grosses grenouilles peuvent manger d'autres grenouilles, de petits rongeurs, voire de petits poissons. 

La grenouille rousse, comme toutes les grenouilles, est un amphibien au corps ramassé et dépourvu de queue. La peau est brune, à motifs foncés. Le museau est assez aplati, et on trouve des callosités sur les orteils des pattes postérieures à la saison du frai. 

 HABITAT 

Toute l'Europe, à l'exception de la zone méridionale, Asie jusqu'au Japon atteint 2000 m dans les Pyrénées et 2 500 m dans les Alpes. Vit sur les sols granitiques, en eaux stagnantes dans la partie haute des cours d'eau pendant la période d'hivernage et de reproduction (hiver et printemps) et à terre le reste de l'année.

Bien que leur respiration soit pulmonée, les grenouilles peuvent rester sous l'eau pendant de longues périodes, en absorbant l'oxygène dont elles ont besoin par leur peau, très fine. Certaines espèces passent la plupart de leur temps dans des trous souterrains humides, dont elles ne sortent que pour se nourrir et se reproduire. Dans les régions où il existe une mauvaise saison, trop froide ou bien trop chaude, les grenouilles s'enterrent dans la boue et la vase et entrent en léthargie jusqu'au retour de la belle saison.

REPRODUCTION

Les grenouilles rousses sont très tôt dans l'année sur leurs lieux de ponte. Les mâles, pourvus de sacs vocaux intérieurs à la gorge, y font entendre leurs coassements assez disctrets. Le chant, qui leur permet d'attirer les femelles, est différent selon les espèces: c'est un moyen de les différencier. Les mâles de certaines espèces possèdent des sacs vocaux, qui se gonflent et permettent de produire des sons plus puissants.. Les larves (tétards) sont de couleur noire. Les migrations des grenouilles rousses, lors du frai, les exposent aux dangers des routes à traverser. 

C'est un Ovipare. Accouplements et pontes sur une période de 15 jours entre février et avril en Lozère selon l'altitude. La fécondation est externe.  Les femelles pondent 1 500 à 4 000 œufs  dans l'eau, par paquets Chaque œuf est entouré d'une gangue muqueuse, qui leur permet de s'agglutiner Les têtards naissent au bout de 2 à 3 semaines selon la température. Leur développement dure 2 à 3 mois jusqu'à la métamorphose. Maturité sexuelle atteinte à 3 ans.

L'éclosion va libérer des têtards. Le têtard est une forme larvaire aquatique et herbivore. Il va subir une métamorphose progressive pour donner la forme adulte, amphibie et carnivore. Au cours de cette métamorphose, la queue va régresser tandis qu'apparaîtront quatre pattes, et les branchies vont disparaître. L'acquisition de poumons permet aux adultes de vivre un certain temps hors de l'eau. La peau joue également un grand rôle dans la respiration. 

ALIMENTATION

Vers, mollusques, insectes, araignées et cloportes font partie de son alimentation. Les têtards se nourrissent d'algues, de débris végétaux, mais aussi de petites proies animales ou d'œufs d'autres amphibiens