CALENDRIER CODEP 57

 LE HERISSON

Le hérisson fait partie des mammifères insectivores de la famille des Erinacéidés.
Il  porte des piquants de 3 cm sur le dos et sa longévité ne dépasse pas 10 ans, mais sa moyenne d'âge dans la nature est de 2 ans car plus du tiers de sa population périt chaque année. Cliquer ici pour voir un diaporama.

On peut le rencontrer partout où il peut trouver gîte et nourriture.  

Il est l’hôte idéal des jardiniers écolo.

Le hérisson n'est pas très exigeant. Une simple caisse retournée, recouverte de feuilles, avec une entrée suffit à l'accueillir.
Vous pouvez également lui fournir un gîte plus élaboré, comme un tas de bois spécialement aménagé ou une caisse conçue pour lui et que vous recouvrirez de feuilles. Vous l'installerez dans un endroit tranquille, à l'abri des vents dominants, de l'ensoleillement direct et de la pluie (sous une haie, contre un mur), l'entrée orientée si possible au sud-est. Ne mettez rien à l'intérieur du gîte. Laissez-le apporter lui-même les matériaux pour la construction de son nid.

En effet, cet animal  est semi-nocturne.  Dès le crépuscule, il cherche sa nourriture composée d'insectes, de vers, d'escargots, de limaces, d'œufs, de fruits et de baies. Occasionnellement, il s'attaque aux serpents, lézards, rongeurs, batraciens et oiseaux nichant à terre. Il fait énormément de bruit en se goinfrant.

Pour trouver sa nourriture, il a deux organes très développé, l’odorat et son ouie.

Il passe la journée dans un gîte qu'il aménage avec des feuilles, ou sous un buisson, et n'effectue que de rares sorties diurnes.

À la fin de l'automne, il commence à chercher un endroit pour hiberner. Ses sites d'hibernation favoris se situent généralement sous un tas de bois, un tas de feuilles, sous un arbuste ou tout autre endroit à l'abri du froid et du vent. Une fois le site idéal trouvé il s'aménage un petit nid capitonné de mousse et de feuilles.

Dès que la température chute en dessous de 10 °C, il entre en léthargie, mais se réveille brièvement de temps à autre lorsque la température devient trop basse. À chaque réveil, il épuise ses réserves énergétiques, ce qui peut lui être fatal pour passer le reste de l'hiver.

Le réveil définitif se fait vers le mois d'avril. D’avril à septembre, il est dans sa période de rut.

La femelle, après une gestation de 5 à 6 semaines, met bas 4 à 7 jeunes. Il peut y avoir 2 mises bas dans l'année. Les jeunes hérissons à la recherche de leur mère émettent un sifflement.

Le jeune hérisson devient adulte au printemps suivant sa naissance.

L’homme est son plus grand prédateur. On lui a détruit une grande partie de son habitat en supprimant les bocages.

Avec les constructions de nos piscines, nous leur avons fait un piège mortel ou le hérisson se noit.

Avec nos insecticides, nous lui avons empoisonné sa nourriture. De plus avec nos voitures nous l’écrasons sur nos routes.