CALENDRIER CODEP 57

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
2
3
4
5
6
9
10
11
12
15
16
17
18
22
23
24
26
27
29
30
31

A PROPOS DU CERTIFICAT MÉDICAL DE NON CONTRE INDICATION (CMNCI) DEVRA-T-IL ETRE RENOUVELÉ CHAQUE ANNÉE ?

Ce Certificat Médical ne vise pas à déterminer une aptitude particulière pour la pratique d’un sport. Il vise à certifier que le dit sport peut être pratiqué, sans danger.

Une marge d’incertitude subsiste cependant. La Médecine n’est en effet pas une science exacte. Cependant le bilan médical reste le seul moyen « rentable » dont nous disposons pour que le sport ne devienne pas, dans les cas malheureux, pourvoyeur de décès et invalidités imméritées.

Il est obligatoire pour les sportifs participant à des épreuves à temps ou/et à classement. Il est obligatoire aussi pour la prise d’une 1ère licence auprès d’une fédération « non compétitive ».

Tel est le cas de la FFCT. Le CMNCI n’est donc pas actuellement obligatoire, au niveau fédéral, lors d’un renouvellement de licence.

Cependant les choses pourraient évoluer suite à une décision positive de principe du précédent Comité Directeur et au vote majoritaire, à caractère consultatif, des Licenciés (par l’intermédiaire des Présidents de clubs lors de L’AG Fédérale des 07-08/12/2012 à St Malo).

 Le Code du Sport autorise en effet une Fédération à demander le CMNCI à une périodicité qu’elle définit librement( Tous les cinq ans pour la FFCT)

Certains clubs, soucieux de prévention, le demandent d’ailleurs déjà. Et également notre assureur pour les Licenciés qui voudraient majorer l’indemnisation due à leurs ayants droit en cas de décès d’origine cardiovasculaire.

Ce Certificat peut être délivré par tout médecin. Habituellement il s’obtient auprès de son Généraliste Référent ou auprès d’un Médecin du Sport.

Il est rédigé à l’issue d’un examen clinique plus spécialement orienté, pour le cyclotouriste, vers la sphère cardio-vasculaire, la respiration, l’équilibre, les organes des sens, la vigilance.

 Le médecin peut demander la réalisation d’actes complémentaires tels radios ou prise de sang. Et, en fonction des facteurs de risques ou systématiquement, l’avis du Cardiologue peut être sollicité. Ce dernier réalise souvent, en plus, une épreuve d’effort (EF).

Les modalités et la périodicité seront présentées lors d’un prochain FIL.

L’examen du sportif est donc un examen médical particulier. C’est un acte majeur à fort engagement de responsabilité pour le médecin.

 Le CMNCI ne fait que l’authentifier et n’est pas du tout une formalité ou une corvée.

YAU Yves (Commission Sport-Santé)

Certificat Mdical notice